Pompes funèbres dans le (84)

Le service funéraire.

Depuis plus de 50 ans ce service accompagne les familles dans les moments difficiles.

Historique du Centre Funéraire d'Orange.

Les crématistes vauclusiens et ceux de la vallée du Rhône qui avaient à cœur de développer la crémation dans notre région, ont créé en 1979,  l'association "La Terre aux Vivants", association loi l901, à but non lucratif, gérée bénévolement, afin de construire un établissement de service public.

Ils ont choisi ORANGE pour sa situation géographique privilégiée de carrefour autoroutier du sud-est de la France, pour la disponibilité d'un terrain communal dans un beau cadre de végétation naturelle de chênes verts, grâce aussi à l'accueil particulièrement favorable de la municipalité de cette ville et aux aides financières du conseil général de Vaucluse et du conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur.    Le Centre d'ORANGE a été, pendant 20 ans (1er janvier 1980 - 31 décembre 1999), un cas unique en France dans le domaine funéraire : la dynamique d'une œuvre associative contribuant à une mission de service public.  Depuis le 1er Janvier 2000, le Crématorium appartient à la Ville d'Orange et sa gestion est confiée en totalité au Service Funéraire Municipal.

  • Il assure les transports de corps avant et après mise en bière
  • L’organisation des Obsèques
  • Les soins de conservations
  • Fournitures d’urnes cinéraires
  • Fournitures de corbillards
  • Il gère l’utilisation de la chambre funéraire
  • La gestion du crématorium

Inhumation et crémations.
192 rue St-Clément

Les bureaux sont ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00

Le Samedi de 9h00à12h00 et de 13h30 à 16h30

Tél. : 04.90.34.67.55.

Le Crématorium
Gestion technique des crémations et des cendres
Cérémonial
933 rue des Chênes vert
Les bureaux sont ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.
Accueil téléphonique 7/7 au 04.90.51.64.74.

Questions/Réponses :

1.- Depuis quand la crémation est-elle légale en France ?

Depuis plus d'un siècle, depuis la loi du 29 octobre 1887 et le décret du 27 avril 1889.

2.- Quelle est la position des Eglises ?

La religion catholique a levé l'interdit pour ses fidèles depuis l'instruction du Saint-Office du 5 juillet 1963. Les catholiques peuvent donc demander la crémation, il y a même un rituel spécial. La religion protestante a toujours admis la crémation.

3.- Comment cela se passe-t-il pour une crémation ?

Une fois le dernier hommage rendu au défunt dans la salle de cérémonie, la famille, si elle le souhaite, peut se rendre à la salle de présentation visuelle de l'introduction. Elle peut ensuite attendre au Centre Funéraire, dans la salle de réception. Elle n'assiste pas au déroulement de la crémation. L'urne est remise après environ une heure et demie.

4.- Quels sont les jours de crémation à Orange ?

Tous les jours du lundi au vendredi.

5.- La crémation est-elle possible pour ceux qui habitent de petites communes éloignées ? La crémation n'est pas réservée aux seules personnes habitant une ville équipée d'un crématorium. On vient à Orange de tout le sud-est de la France. C'est une liberté individuelle, un droit pour tout citoyen, quelle que soit sa résidence, y compris le plus petit village. La cérémonie des obsèques peut se dérouler dans la ville ou le village du lieu du décès. Simplement, après la cérémonie, au lieu de se diriger vers le cimetière, le véhicule transporte le cercueil à Orange.

6.- Combien de villes équipées en France ?

Actuellement, plus de 140 villes de France sont équipées d'un crématorium. Par ordre chronologique de mise en service, après PARIS (1889), ROUEN (1899), REIMS (1903), MARSEILLE (1907), LYON (1914), STRASBOURG (1922), TOULOUSE (1972), AMIENS (1973), LES JONCHEROLLES en Seine-St-Denis (1978) et MULHOUSE (1978), la ville d'ORANGE a été, le 21 mai 1981, la onzième de France à être équipée d'un crématorium. Il convient de préciser que la famille a le libre choix du lieu de crémation, quelles que soient les distances.

7.- Quelles sont les conditions de transport de corps avant mise en bière vers une chambre funéraire ?

Le transport doit se faire dans un véhicule spécialement aménagé et agréé. L'admission intervient dans un délai de 48 heures à compter du décès,

Les transports de corps avant mise en bière peuvent être effectués à partir du lieu de décès, qu'il s'agisse d'un établissement hospitalier ou d'une résidence privée, en direction d'une chambre funéraire.

A noter qu'un cercueil est tout de même obligatoire pour l'opération technique de crémation.

8.- Pratiquement, comment faire pour une arrivée au Centre Funéraire d'Orange, dans les 48 heures, y compris le dimanche ?

Il faut déclarer le transport au maire de la commune du lieu de décès et du lieu d'arrivée; prendre contact avec un service ou une entreprise ayant habilitation; téléphoner au Centre funéraire d'Orange pour prévenir l'agent de permanence de l'heure d'arrivée.

POMPES FUNEBRES MUNICIPALES

192 Rue Saint Clement
84100 - ORANGE
Tél : 04 90 34 67 55
Fax : 04 90 51 10 52
Siret : 21840087700203